La Diététique et la Médecine Chinoise
La Diététique selon la
Médecine Chinoise

La Médecine Chinoise ne conçoit pas la diététique comme on la conçoit en Occident, c’est-à-dire basée sur les calories et les glucides, lipides, protéines.

Un des principes de base du taoïsme, sur lesquels s’appuie la pensée chinoise, est le concept de l’homme entre Ciel et Terre, c’est-à-dire que l’homme est un microcosme dans le macrocosme soumis aux lois de l’univers et, tant qu’il respecte ces lois, il jouit d’un bien-être et d’une bonne santé.

La diététique chinoise est basée sur les principes suivants.

Nous puisons notre énergie vitale dans les aliments que la terre met à notre disposition et à travers l’air que nous respirons.

Il existe des terroirs qui nous fournissent certains aliments adaptés aux conditions dans lesquelles nous vivons.

Il existe aussi des saisons.

Malheureusement, le rythme de vie, la perte de ces notions font que beaucoup ignorent ces principes.

Les aliments transformés, raffinés, congelés, « micro-ondés » ou oubliés dans le réfrigérateur puis consommés n’ont plus de vitalité, de Jing.

Dans ce cas, comment voulez-vous que notre corps reçoive du Jing, l’essence de l’aliment, pour nourrir son propre Jing, sa propre vitalité ?

De ce fait, le corps est malmené, affaibli, déséquilibré. D’où de nombreuses pathologies.

Dans la diététique chinoise, les aliments sont considérés de manière qualitative selon leurs effets sur l’organisme. Ainsi, on parle de

– leur nature c’est-à-dire Froide, Fraiche, Neutre, Tiède, Chaude,

– leurs saveurs, c’est-à-dire Acide, Amer, Doux, Piquant, Salé. Chacune correspondant à un organe.

– leurs tropismes, c’est-à-dire l’action spécifique sur un organe, un tissu de l’organisme, un méridien.

Ainsi, sont déterminées de grandes classes d’aliments.

Par exemple, la tomate est de saveur douce, acide et de nature légèrement froide. Ses méridiens destinataires sont l’Estomac, le Foie et le Poumon.  

C’est l’exemple typique d’un aliment que l’on trouve toute l’année dans les supermarchés, mais qui n’est pas à consommer toute l’année de par sa nature.

Donc, une belle et bonne assiette pour la santé sera composée en fonction de ces éléments. Eléments qui seront consommés sans excès puisque c’est l’excès qui déséquilibre l’organisme.

A lire également

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.